Découvrez la méditation du Pape François sur la prière du Notre Père !

univers suivant univers précédent
J'ai bien souvent de la peine avec Dieu : correspondance. Suivi de Ténèbres

J'ai bien souvent de la peine avec Dieu : correspondance. Suivi de Ténèbres

Responsable(s) : Xavier Galmiche

Cerf , (septembre 2017)

L'avis de La Procure

Un authentique événement littéraire, spirituel et intellectuel qui paraît au moment où Marie-Noël est en procès de béatification. 200 lettres entre la poétesse, femme hypersensible et éprise d'absolu, et le "confesseur du Tout-Paris", ce prêtre qui imposa son allure de curé de campagne à la vie mondaine et littéraire de Paris. Sa méthode : "entrer dans les âmes qui ne demandent qu'à être envahies et remuées, [...] mettre le soleil où sont les ombres".

Ce qu'on en pense en une minute

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Romans français et francophones»

ALMA

ALMA

J.M.G. LE CLEZIO

21,00€

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Plus de 200 lettres échangées entre la poétesse Marie Noël et l'abbé Mugnier, confesseur du Tout-Paris, de février 1918 à mai 1943, sont ici réunies. D'une demande de direction spirituelle, cette relation épistolaire évolue vers un dialogue approfondi. La correspondance est suivie d'un poème inédit. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Correspondance

« Ténèbres »

Ah ! Monsieur l'Abbé, quelle peine je me serai donnée pour sauver ma foi, pour excuser Dieu du Mal du monde ! Grâce à vous qui m'avez libérée, je suis allée jusqu'au fond de ma nuit sans avoir peur et là j'ai trouvé, je ne sais comment, un petit chemin de bonne femme qui m'attendait pour me ramener sur la grand'route de Dieu. (Marie Noël, 28 mars 1928).

Cette correspondance rassemble d'un côté la poétesse, Marie Noël (1883-1967), qui, à travers toute son oeuvre et dans la diversité des genres littéraires, aura surtout exprimé la peine d'une âme troublée par le tragique de l'existence humaine et par le spectacle d'une Création traversée par « Bien et Mal ensemble ». De l'autre, Arthur Mugnier, plus connu sous le nom d'abbé Mugnier (1853-1944), qui se voua « au culte des âmes et des lettres » (Paul Valéry) et qui fut le confesseur du tout-Paris.

D'une Guerre mondiale à l'autre, ces quelque 200 lettres commentent vingt-cinq ans de vie culturelle, dans le style d'une tradition de correspondance dont la verve passe aussi par l'humour. Elles forment un document majeur sur la spiritualité et la trajectoire littéraire d'une femme écrivain redevenue source d'inspiration de nombreux lecteurs, et pour laquelle la conférence des évêques de France a sollicité en février 2017 l'ouverture d'une cause de béatification.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
406p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-12433-8

EAN13 :
9782204124331