Jean-Claude Larchet

Jean-Claude Larchet

Jean-Claude Larchet, comme Olivier Clément, est un français converti à l'orthodoxie, devenu l'un des théologiens les plus importants. Il n'est pas devenu prêtre mais a enseigné et mûri une oeuvre importante, notamment dans le domaine de la patristique.

Jean-Claude Larchet, originaire de l'est de la France, s'est converti du catholicisme à l'orthodoxie au terme d'un long parcours pendant ses études de philosophie pendant lesquelles il a lu les pères grecs et les commentaires de Vladimir Lossky. Il a été reçu dans l'église orthodoxe à 22 ans par le starets Serge Chévitch, père spirituel de Vladimir Lossky et de Nicolas Berdaiev. Il séjourne longuement au Mont Athos et rencontre de nombreuses personnalités des différentes composantes de la foi orthodoxe, russe, grecque ou roumaine. Il a mené une double carrière de professeur de philosophie, d'abord dans le secondaire, puis après ses deux doctorats, philosophie puis théologie, à l'université, et de théologien et écrivain. Il a également assuré des fonctions de chef de choeur dans sa paroisse orthodoxe. Son oeuvre abondante, une trentaine de titres, est très séduisante car elle allie rigueur scientifique et spiritualité très vive. Elle a été traduite en une quinzaine de langues, européennes, mais aussi arabe et coréen. Spécialiste de patristique, il a traduit, annoté et commenté les oeuvres de Maxime le Confesseur. On lui doit également une série de livres sur l'anthropologie orthodoxe, en particulier la maladie et la bioéthique.

Jean-Claude Larchet : OEUVRES

Autres contributions