univers suivant univers précédent
Le chevalier lettré : savoir et conduite de l'aristocratie aux XIIe et XIIIe siècles

Le chevalier lettré : savoir et conduite de l'aristocratie aux XIIe et XIIIe siècles

Fayard , (avril 2011)

Résumé

Au XIIe siècle une révolution intellectuelle débute chez les élites laïques qui, au contact du clergé savant, apprennent à mettre leurs armes au service du bien commun sous la direction d'un roi. Au fur et à mesure que leur culture livresque se développe, les chevaliers répriment leur propre violence, apprennent la mesure des gestes et des mots dans des cours de plus en plus raffinées. ©Electre 2017

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Moyen-Age : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Au XIIe siècle une révolution intellectuelle débute chez les élites laïques qui, au contact du clergé savant, apprennent à mettre leurs armes au service du bien commun sous la direction d'un roi. Au fur et à mesure que leur culture livresque se développe, les chevaliers répriment leur propre violence, apprennent la mesure des gestes et des mots dans des cours de plus en plus raffinées. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La rencontre du chevalier et du savoir au XIIe siècle peut sembler paradoxale. Pourtant, elle se mêle inextricablement à la renaissance intellectuelle de cette période, mouvement décisif pour l'histoire de l'Occident.

Le chevalier n'évolue pas seulement sur les champs de bataille, mais aussi dans les cours de plus en plus cultivées et raffinées : son intérêt pour les classiques latins et la lecture, voire sa propre poésie, le prouvent. Il patronne les jongleurs et discute de littérature avec les clercs qui, au passage, essaient de réformer sa conduite, souvent brutale. Au fur et à mesure que leur culture livresque se développe, les chevaliers apprennent à réprimer leur propre violence à la guerre et s'initient à la courtoisie. À table, les contenances sont désormais de mise, tout comme la préciosité du langage, l'élégance des vêtements ou la mesure des gestes. La fréquentation des femmes, parfois doctes et tenant salon, devient plus galante.

Une révolution mentale est ainsi en oeuvre chez ces élites laïques qui, au contact du clergé savant, mettent de plus en plus leurs armes au service du bien commun. Ce savoir-vivre relève-t-il d'un masque machiavélique ou bien cette maîtrise de soi est-elle le signe d'une modernité avant l'heure ?

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
539p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-213-66233-9

EAN13 :
9782213662336