univers suivant univers précédent
Fin de vie : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire

Fin de vie : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire

Ed. de l'Atelier ,
collection Social économie , (avril 2013)

L'avis de La Procure

Dans le sillage de "Illusion financière" de Gaël Giraud, ce nouveau titre des éditions de l'Atelier aborde lucidement la question essentielle de la fin de vie. Questions d'éthique et d'hospitalité, c'est à l'aune de ces deux principes que l'auteur nous convie à une réflexion salutaire, courageuse et chrétienne.

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Bioéthique chrétienne»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Un prêtre aborde la question de la fin de la vie. Evoquant les notions d'autonomie, d'interdépendance, de solidarité et d'hospitalité, il rappelle que l'éthique chrétienne de la vie et de la santé incite à prendre des risques. Il explique que la revendication de l'euthanasie est la conséquence des craintes de surmédicalisation et que les soins palliatifs répondent à ce refus d'acharnement. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Fin de vie

Ces dernières années, on a assisté à une lutte intense pour repousser sans cesse la mort grâce au progrès médical.

Face à ce que nos contemporains ont perçu comme une dérive vers une fin de vie « surmédicalisée », est alors apparue une nouvelle revendication : celle de l'euthanasie.

Sur bien des points, le mouvement des soins palliatifs a tenté d'apporter des réponses concrètes à cette double revendication : refuser à la fois l'acharnement thérapeutique et l'euthanasie.

Cependant, alors que les soins palliatifs se sont aujourd'hui largement développés, la revendication d'une acceptation légale de l'euthanasie continue à être entendue régulièrement. Comment comprendre la récurrence d'une telle demande ?

Les soins palliatifs ont proposé que la fin de vie ne soit pas la fin de la vie, telle qu'elle a été vécue et chérie ; ils parient pour cela sur la continuité des soins et non sur la rupture, sur l'hospitalité et non l'exclusion.

En développant tous ces points, Vincent Leclercq s'inscrit dans une perspective chrétienne d'éthique de la fin de la vie, soucieuse de penser les principes et de transformer ainsi les pratiques.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
141p

Format :
20x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7082-4224-5

EAN13 :
9782708242241