univers suivant univers précédent
L'homosexualité féminine dans l'Antiquité grecque et romaine

L'homosexualité féminine dans l'Antiquité grecque et romaine

Responsable(s) : David M. Halperin

Belles lettres ,
collection Etudes anciennes, n° 135. Série grecque , (octobre 2007)

Résumé

Cette synthèse des relations sexuelles entre femmes dans le monde antique est fondée sur l'analyse précise de documents iconographiques et littéraires. L'auteure esquisse la cartographie d'un système antique de genre, révélant une organisation sociale fortement codifiée. ©Electre 2017

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Antiquité : généralités et introductions»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cette synthèse des relations sexuelles entre femmes dans le monde antique est fondée sur l'analyse précise de documents iconographiques et littéraires. L'auteure esquisse la cartographie d'un système antique de genre, révélant une organisation sociale fortement codifiée. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

En Grèce ancienne et dans la Rome antique, on ne parle pas
d'«homosexuels» ni d'«hétérosexuels» car ces catégories
n'ont pas cours à ces époques. Les pratiques sexuelles ne sont
pas passées sous silence pour autant, mais elles sont perçues
et évaluées selon des critères qui engagent la citoyenneté, la
maîtrise de soi, ou encore l'âge ou les modalités du rapport
érotique. Certaines de ces pratiques, cependant, échappent à
ces critères et ont été peu étudiées jusqu'à présent : il s'agit
des relations sexuelles entre femmes.

Loin de ce que l'on imagine aujourd'hui de l'«Amazone»
ou de la femme débauchée et adonnée à la luxure, loin également
des images d'Épinal des amours saphiques et éthérées,
la littérature et les documents figurés se font l'écho d'attitudes
et de représentations que Sandra Boehringer entreprend ici de
recenser, de déchiffrer et d'analyser.

Ce faisant, elle esquisse la cartographie d'un système
antique de genre, révélant une organisation sociale fortement
codifiée. Dans le monde grec et romain, les lois du désir sont
très différentes des nôtres, et l'érotisme s'invente là où l'on ne
l'attend pas.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché sous jaquette

Page :
405p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-251-32663-4

EAN13 :
9782251326634