Découvrez la méditation du Pape François sur la prière du Notre Père !

univers suivant univers précédent
Louis-Philippe : le dernier roi des Français

Louis-Philippe : le dernier roi des Français

Perrin ,
collection Biographies , (septembre 2010)

L'avis de La Procure

Dans une biographie superbement écrite, Arnaud Teyssier montre avec finesse comment Louis-Philippe, entre 1830 et 1848, a posé les fondements d'une politique moderne pour la France. Un livre qui rend justice à un personnage infustement sousestimé.

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «XIXème siècle : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cette biographie de Louis-Philippe montre à quel point il s'est efforcé, pendant les dix-huit ans de son règne, à réparer la France, après les années tumultueuses de la Révolution et de l'Empire, puis l'échec de la Restauration. Elle permet également de constater qu'il a mis ainsi en place les fondements de la politique moderne. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La monarchie de Juillet n'a pas bonne presse : née d'une révolution,
elle a fini dans une autre révolution sans avoir trouvé sa légitimité.
Son nom même est synonyme de défaite.

En dépit d'un règne libéral, pacifique et prospère de dix-huit ans,
Louis-Philippe est resté le «roi bourgeois», marqué à jamais du trait
assassin de Daumier qui le figurait par une poire. Ne parle-t-on pas
parfois, pour le dénigrer, d'un style «louis-philippard» ?

Arnaud Teyssier réhabilite ce prince d'une rare lucidité, qui a cherché,
à travers l'exercice du pouvoir, à ressaisir la maîtrise d'une histoire
nationale vertigineuse. Après les coûteuses expériences de la Révolution
et de l'Empire, puis l'échec de la Restauration, il fallait réparer
la France et cicatriser les blessures du passé. Louis-Philippe s'est donc
efforcé de bâtir une nouvelle monarchie adaptée à une société transformée,
jetant les bases de la politique moderne. Comme il arrive
souvent, il a été victime en 1848 de l'élan qu'il était lui-même parvenu
à donner. «Cet homme rare», a écrit Victor Hugo, «a su faire du
pouvoir malgré l'inquiétude de la France, et de la puissance malgré la
jalousie de l'Europe».

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
450p

Format :
25x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-03271-8

EAN13 :
9782262032715