M et le 3ème secret : promotion à 16€ !

Les aubes sont à nouveau disponibles ... !

univers suivant univers précédent

5

Voir tous les avis
Donner mon avis

Coup de coeur LaProcure.com

Monsieur le curé fait sa crise

Responsable(s) : Jean Mercier

Quasar , Paris (août 2016)

L'avis de La Procure

Best-seller dès sa parution, cette comédie savoureuse est écrite par le rédacteur en chef adjoint du journal "La Vie". Il se sert de sa profonde connaissance du quotidien des prêtres en mettant en scène un curé malmené par ses paroissiens. Un livre drôle et touchant à la fois, à mettre entre toutes les mains, des paroissiens aux évêques, pour comprendre les folles journées de nos curés.

Recommandé par :
123 LoisirsEsprit des LettresLa Croix

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Romans français et francophones»

suivant précédent

Coup de cœur du libraire

Benjamin est curé d'une petite paroisse. À force de gérer les querelles de clocher, les bisbilles entre dames fleuristes, les ego des catéchistes ou des liturgistes, les journées solitaires à attendre le pénitent, ou à espérer l'écoute attentive de son évêque débordé, un jour, il n'en peut plus. Il quitte le presbytère et disparaît...
Quel rafraîchissant roman ! On rit beaucoup, parfois jaune à force de se reconnaître, on s'émeut aussi de ce curé qui n'en peut plus, on aime ses états d'âme, on comprend l'attitude de notre propre curé, on reconnaît Untel ou Unetelle dans les bonnes gens de la paroisse... et on réfléchit, aussi, sur le sens que nous donnons à chaque geste liturgique, sur ce que nous attendons ou demandons à nos prêtres, sur notre façon de vivre la vie paroissiale. Un vrai plaisir de lecture, et un coup de cœur dans cette foisonnante rentrée littéraire !

Avis des internautes (2 avis)

5

Un régal. Je l'ai dévoré et j'ai retrouvé mille situations déjà vécues !

Un peu tiré par les cheveux, mais qu'importe, c'est une fiction, à prendre comme telle.
Je me suis régalée de retrouver tant de situations vécues, avec l'humour en plus, dont nous manquons si souvent, au fil des tracas d'une vie paroissiale ordinaire.
Grand merci à l'auteur, Jean Mercier, qui, mine de rien, nous invite tous à une salutaire et joyeuse remise en cause, laïcs et clercs dans le même panier, ou plutôt la même barque !
Invitation aussi à prendre soin des prêtres, toutes sensibilités confondues, car au-delà de ces fameuses "sensibilités", c'est toujours au service de la Bonne Nouvelle qu'ils donnent leur vie.
En résumé : j'ai dévoré ce petit bouquin, jolie idée de cadeau à nos copains cathos.

Marie-Odile Vouilloux, le 29-11-2016.     Signaler un abus

5

Instruire en riant, disaient les anciens !

Il y a des jours où rien ne va... Ce jour est arrivé pour Monsieur le Curé. Bombardé de critiques et de revendications venant de toutes les sensibilités ecclésiales, harcelé par des conflits minuscules, il se retrouve au centre d'un nœud de discordes et d'insatisfactions, et cela jusqu'à son évêque qui paraît le lâcher dans une mauvaise querelle.
Il pourrait s'en sortir par le haut en devenant professeur de séminaire. Hélas, là aussi l'attend une déception cruelle qui va le pousser à franchir le pas...
Il va... disparaître ! L'électrochoc qui secoue alors ses paroissiens, et bien au-delà, va-t-il assainir le marécage où coassent les grenouilles ? Mais où est donc passé Monsieur le Curé ?
Instruire en riant, disaient les anciens ! C'est bien l'objectif atteint par ce petit conte amusant, plein d'humanité et de profondeur.

Www. 123loisirs.com, le 11-10-2016.     Signaler un abus

Voir plus d'avis

Résumé

A Saint-Germain-La-Villeneuve, rien ne va plus pour l'abbé Benjamin Bucquoy : les dames de la paroisse se détestent, une pétition est lancée contre lui et le poste qu'il convoitait vient d'être offert à un autre. Un matin, il disparaît. Une foule de situations comiques soulèvent la question de la vocation face aux difficultés du quotidien. Premier roman.
©Electre 2017

Quatrième de couverture

Rien ne va plus dans la paroisse de Sainte-Marie-aux-Fleurs, à Saint-Germain-La-Villeneuve : les membres de l'équipe florale se crêpent le chignon, une pétition de fidèles circule contre le curé, l'évêque est mécontent, la chapelle Sainte-Gudule est menacée de démolition, on a vandalisé le confessionnal et la vieille Marguerite entend parler les morts...

Sans compter que Monsieur le curé a disparu ce matin.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
174p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
978-2-36969-037-5

EAN13 :
9782369690375