Affaires exceptionnelles sur les dictionnaires du Cerf !

Derniers jours Études Augustiniennes à - 30 %

Une page à ne pas manquer !

univers suivant univers précédent
Le problème Spinoza

Le problème Spinoza

Responsables : Irvin D. Yalom, traduit de l'américain par Sylvette Gleize

Galaade éditions , Paris
collection Littérature étrangère , (avril 2012)

Résumé

Amsterdam, 1656. Spinoza s'apprête à révolutionner le monde et à en payer le prix. 1940, Rosenberg, un officiel nazi, confisque les archives du musée Spinoza et note dans son rapport qu'il s'agit de l'examen du problème Spinoza. Entre histoire et fiction, I. Yalom imagine dans ce livre le monde intérieur et la quête de vérité de deux hommes que tout sépare.

Recommandé par :
La-croix.com

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Littérature anglaise»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Amsterdam, 1656. Spinoza s'apprête à révolutionner le monde et à en payer le prix. 1940, Rosenberg, un officiel nazi, confisque les archives du musée Spinoza et note dans son rapport qu'il s'agit de l'examen du problème Spinoza. Entre histoire et fiction, I. Yalom imagine dans ce livre le monde intérieur et la quête de vérité de deux hommes que tout sépare.

Quatrième de couverture

« La force d'une conviction est sans rapport avec sa véracité. »

Le 10 mai 1940, les troupes nazies d'Hitler envahissent les Pays-Bas. Dès février 1941, à la tête du corps expéditionnaire chargé du pillage, le Reichsleiter Rosenberg se rue à Amsterdam et confisque la bibliothèque de Spinoza conservée dans la maison de Rijnsburg.

Quelle fascination Spinoza peut-il exercer, trois siècles plus tard, sur l'idéologue nazi Rosenberg ? L'oeuvre du philosophe juif met-elle en péril ses convictions antisémites ? Qui était donc cet homme excommunié en 1656 par la communauté juive d'Amsterdam et banni de sa propre famille ?

Nourri de son expérience de psychothérapeute, Irvin Yalom explore la vie intérieure de Spinoza, dont on connaît si peu, ce philosophe au destin solitaire qui inventa une éthique de la joie, influençant ainsi des générations de penseurs. Parallèlement, l'écrivain cherche à comprendre quel fut le développement personnel d'Alfred Rosenberg qui joua, aux côtés d'Hitler, un rôle décisif dans l'extermination des juifs d'Europe.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
642p

Format :
19x14cm

Poids:
554.00g

ISBN :
978-2-35176-151-9

EAN13 :
9782351761519