M et le 3ème secret : promotion à 14€ !

Les aubes sont à nouveau disponibles ... !

univers suivant univers précédent

Questions fréquentes

La Procure est-elle une librairie catholique ?

Beaucoup de personnes qui l'animent le sont, mais La Procure est une entreprise commerciale privée, non une œvre confessionnelle. Dans son métier, la librairie se consacre particulièrement à toutes les sciences humaines, mais elle revendique clairement pour première spécialité le christianisme, avec une attention spéciale naturelle pour le catholicisme, dans l'ensemble des religions, au sein d'une grande librairie de culture. Dans ce domaine, La Procure n'a pas d'équivalent en Europe : elle propose un assortiment exhaustif, une information qualifiée et un conseil compétent. Dans une démarche strictement professionnelle, elle veut contribuer à la rencontre mutuelle du christianisme et de la culture, dans un esprit d'ouverture, de respect et de conviction. C'est ce qui constitue sa « ligne éditoriale » et le principe de son organisation.

A qui appartient La Procure ?

Fondée dans le Nord il y a plus d'un siècle par un prêtre et sa famille, installée à Paris depuis 1918, elle a été achetée en 1975 par le Groupe des Publications de la Vie Catholique (La Vie -Télérama), lui-même racheté en 2004 par Le Monde.
La Procure a appartenu pendant quatre ans au Groupe Le Monde qui l'a vendue fin 2008 à un groupe de professionnels de l'édition et de la presse : Média-Participations, Accent Investissements (Mme Guillaume), les Editions du Cerf, Bayard, Eyrolles et le CFRT (qui produit « Jour du Seigneur » sur France 2). Les dirigeants de l'entreprise se sont associés à ce tour de table. Ces actionnaires valident et appuient la ligne propre de La Procure.

Quelle est la taille économique de La Procure ?

La Procure emploie 80 personnes, elle réalise 16 millions d'euros de chiffre d'affaires, au service de 400.000 clients annuels à la librairie de la rue de Mézières et dans trois magasins-relais à Paris et au service de 80.000 clients par correspondance dans le monde entier. La vente en ligne sur son site laprocure.com est en plein essor.
La Procure équilibre positivement ses comptes, non sans vigilance, et ses bénéfices modestes sont totalement réinvestis dans l'entreprise pour continuer son action.
Par ailleurs, La Procure a signé un accord de partenariat avec 25 librairies, juridiquement et financièrement indépendantes, qui portent son enseigne en France, en Suisse et à Rome.

Comment choisissez-vous les livres que vous vendez ? En écartez-vous ?

Les éditeurs nous informent deux mois à l'avance de leurs publications. Nous recevons toutes les nouveautés des éditeurs que nous connaissons et qui sont nos partenaires de longue date, nous modulons la quantité de chaque titre en fonction de son intérêt pour nos clients. Ce choix est fait par les libraires chefs de rayon, en référence avec les responsables de département. Les livres les plus importants font l'objet d'une délibération particulière avec la direction pour une mise en avant spéciale en magasin, sur le net et dans nos catalogues. Si nous écartons les livres qui manqueraient à la décence, nous ne voyons pas de quelle autorité nous pourrions dénier le droit à l'existence de livres qui nous déplaisent, même fortement.
Par contre, nous ne mettons pas tous les livres en avant de la même façon et surtout nous mettons toute notre énergie et notre métier à donner leurs chances aux livres qui nous paraissent de qualité, même s'ils sont plus difficiles à vendre.