M et le 3ème secret : promotion à 16€ !

Des aubes de qualité au meilleur prix ... !

univers suivant univers précédent
Les sigisbées : comment l'Italie inventa le mariage à trois : XVIIIe siècle

Les sigisbées : comment l'Italie inventa le mariage à trois : XVIIIe siècle

Responsable(s) : Jacques Dalarun

Alma éditeur ,
collection Essai. Histoire , (avril 2016)

Résumé

Une histoire du modèle de couple à trois qui fut inventé en Italie au XVIIIe siècle, constitué du mari, de la femme et du sigisbée, autrement appelé chevalier servant. Cet autre homme accompagnait la femme d'un autre en société, de manière officielle et avec l'accord du mari. ©Electre 2017

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une histoire du modèle de couple à trois qui fut inventé en Italie au XVIIIe siècle, constitué du mari, de la femme et du sigisbée, autrement appelé chevalier servant. Cet autre homme accompagnait la femme d'un autre en société, de manière officielle et avec l'accord du mari. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Rome, Venise, Naples... À l'époque de Casanova, de Tiepolo
et de Goldoni, la noblesse italienne invente un modèle
étonnant de mariage à trois : le mari, la femme et le chevalier
servant de celle-ci : le sigisbée.

Parfois marié, mais le plus souvent célibataire (voire ecclésiastique),
le sigisbée accompagne la femme d'un autre homme en
société, de manière officielle. Avec l'accord du mari. Les voyageurs
étrangers visitant l'Italie ont rendu compte avec surprise
de la diffusion dans la péninsule du «mariage triangulaire»,
toléré par l'Église. Doté d'un statut officiel, le n° 3 du couple
ouvre aux femmes des possibilités inattendues qui sont loin
d'être seulement amoureuses.

Utilisant les mémoires, les correspondances et les archives notariales
aussi bien que la littérature, la musique et la peinture,
Roberto Bizzocchi fait revivre brillamment des destins singuliers
parfois pathétiques, parfois sordides, parfois sublimes...
On entend ici des voix étonnamment présentes et sensibles, notamment
celles des femmes qui trouvaient parfois leur compte
(ou moins de mécomptes) dans ce dernier éclat d'une société de
salons et de conversations.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36279-177-7

EAN13 :
9782362791772