COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
1918 : l'étrange victoire

1918 : l'étrange victoire

Perrin ,
collection Synthèses historiques , (octobre 2016)

Résumé

1918 est une année chaotique. Après la paix signée avec la Russie bolchevique, un million de soldats allemands rejoignent le front de l'ouest et les Alliés redoutent la défaite. L'auteur dévoile les coulisses politiques : les rivalités entre P. Pétain, F. Foch et D. Haig qui manquent de paralyser la défense nationale, les aspirations de G. Clemenceau, l'entente avec D. Lloyd George. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Première guerre mondiale, 14/18»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

1918 est une année chaotique. Après la paix signée avec la Russie bolchevique, un million de soldats allemands rejoignent le front de l'ouest et les Alliés redoutent la défaite. L'auteur dévoile les coulisses politiques : les rivalités entre P. Pétain, F. Foch et D. Haig qui manquent de paralyser la défense nationale, les aspirations de G. Clemenceau, l'entente avec D. Lloyd George. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

1918

L'issue de la Première Guerre mondiale est connue de tous et pourtant, en avançant avec les doutes, les peurs et les tâtonnements des contemporains, Jean-Yves Le Naour fait revivre une année à suspense. Il ravive de sa plume alerte le cours des mois chaotiques qui conduisent à l'étrange victoire alliée.

Au printemps 1918, par trois fois - en mars, avril et mai -, Français et Britanniques ont le sentiment de frôler la défaite. On a l'impression de rejouer septembre 1914 ! On se bat sur la Marne, et Paris, bombardé, est en proie à la panique. De tous côtés, les fronts se resserrent : en mars 1918, la paix signée avec la Russie bolchevique libère 1 million de soldats allemands pour l'Ouest. Une course contre la montre s'engage avec un unique objectif : tenir. À l'été 1918 rien n'était écrit et l'Allemagne pouvait encore l'emporter.

Fidèle aux précédents volumes, ce dernier opus dévoile les coulisses politiques en s'appuyant sur des sources inédites : les rivalités entre Pétain, Foch et le Britannique Douglas Haig, les guerres d'ego qui ont paralysé la situation au point de compromettre la défense nationale. Fait nouveau, par rapport à 1914-1917, les militaires sont désormais sous la coupe de Clemenceau et de Lloyd George. Passant d un front à l'autre, Jean-Yves Le Naour nous entraîne jusqu'au dénouement avec sa maestria coutumière.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
410p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-03038-3

EAN13 :
9782262030384