Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Les affects de la politique

Les affects de la politique

Seuil ,
collection Débats , (octobre 2016)

Résumé

En se fondant sur la théorie des affects de B. Spinoza, le théoricien analyse les ressorts des passions politiques et en particulier pourquoi certaines injustices suscitent des révoltes populaires tandis que d'autres se heurtent à une passivité généralisée. Il explique que l'homme a besoin d'être touché pour agir. ©Electre 2021

15,00 € 14,25 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Ethique et politique»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

En se fondant sur la théorie des affects de B. Spinoza, le théoricien analyse les ressorts des passions politiques et en particulier pourquoi certaines injustices suscitent des révoltes populaires tandis que d'autres se heurtent à une passivité généralisée. Il explique que l'homme a besoin d'être touché pour agir. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Que la politique soit en proie aux « passions », tout le inonde l'accordera sans la moindre difficulté. Autrement malaisé serait de faire entendre qu'elle ne connaît que cela, que les affects sont son étoffe même. La politique n'est- elle pas aussi affaire d'idées et d'arguments, protestera- t-on, et les « passions » ne sont-elles pas finalement que distorsion de cet idéal d'une politique discursive rationnelle ?

Le point de vue spinoziste bouscule ces fausses évidences, en soustrayant la catégorie d' « affect » à ses usages de sens commun - les « émotions » - pour en faire le concept le plus général de l'effet que les hommes produisent les uns sur les autres : ils s'affectent mutuellement. Il n'y a alors plus aucune antinomie entre les « idées » et les affects. On émet bien des idées pour faire quelque chose à quelqu'un pour - l'affecter. Et, réciproquement, les idées, spécialement les idées politiques, ne nous font quelque chose que si elles sont accompagnées d'affects - autrement, elles nous laissent indifférents. En « temps ordinaires » comme dans les moments de soulèvement, la politique, idées comprises, est alors un grand jeu d'affects collectifs. Et pour tous ceux qui y interviennent, elle est un ars affectandi.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
194p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-134332-4

EAN13 :
9782021343328