COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
L'âge séculier

L'âge séculier

Patrick Savidan

Seuil ,
collection Les livres du nouveau monde , (mars 2011)

L'avis de La Procure

Ce dernier livre de l'un des philosophes contemporains les plus stimulants vient prendre à contrepied les analyses de la sécularisation. Tout en recusant la prétention moderne a expulser la religion de la réflexion humaniste, Taylor veut montrer que la modernite n'est pas une soustraction de la religion mais une multiplication des options spirituelles qui manifeste les impasses du materialisme et la persistance de la quete du sens. On peut ne pas suivre Taylor dans toutes ses analyses, mais elles ont le merite de bousculer les lieux communs.

Recommandé par :
La Croix

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Reprenant des conférences données en 1999 à Edimbourg, l'auteur a élargi son propos et livre une vaste réflexion sur le processus de sécularisation des sociétés occidentales. Loin d'être une "soustraction" de la religion, cette sécularisation est un "processus de redéfinition de la croyance qui a vu se multiplier les options spirituelles", se diffusant au gré des promesses déçues de la modernité. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Il est d'usage de dire que nous, modernes Occidentaux, appartenons
à un «âge séculier». Comment est-on passé d'un temps, encore proche,
où il était inconcevable de ne pas croire en Dieu, à l'époque actuelle, où
la foi n'est plus qu'une option parmi d'autres et va jusqu'à susciter la
commisération ?

L'explication la plus courante consiste à affirmer qu'à la faveur des
progrès de la connaissance, la vérité aurait triomphé de l'illusion, nous
poussant à ne chercher qu'en nous-mêmes notre raison d'être et les
conditions de notre épanouissement ici-bas.

En révélant les impensés de ce récit classique de la victoire des Lumières
qui fait du «désenchantement du monde» la seule clé de l'énigme,
Charles Taylor entreprend une enquête philosophique et historique
monumentale qui renoue les liens entre l'humanisme et l'aspiration à
la transcendance. Loin d'être une «soustraction» de la religion, la sécularisation
est un processus de redéfinition de la croyance qui a vu se
multiplier les options spirituelles. Si plus aucune n'est en mesure de
s'imposer, les impasses du «matérialisme» et les promesses déçues de la
modernité continuent d'éveiller un besoin de sens.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
1339p

Format :
22x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-097616-1

EAN13 :
9782020976169