Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Je l'aimais

Je l'aimais

J'ai lu ,
collection J'ai lu, n° 6243. Littérature générale. Roman , (mars 2009) Poche

Résumé

Après le départ d'Adrien, son mari, Chloé est restée seule avec leurs deux filles. Un soir elle se retrouve face au père d'Adrien, 65 ans, où pour la première fois, il se raconte et livre sa vie. Ou plutôt ce qu'il n'a pas vécu. Premier roman. Porté à l'écran par Zabou Breitman en 2009. ©Electre 2020

5,60 € 5,32 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «J'ai lu»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Après le départ d'Adrien, son mari, Chloé est restée seule avec leurs deux filles. Un soir elle se retrouve face au père d'Adrien, 65 ans, où pour la première fois, il se raconte et livre sa vie. Ou plutôt ce qu'il n'a pas vécu. Premier roman. Porté à l'écran par Zabou Breitman en 2009. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Roman

Parce que sa belle-fille est malheureuse, Pierre Dippel,
soixante-cinq ans, l'emmène à la campagne. Parce qu'elle
ne se nourrit plus, il décide de faire la cuisine.
Parce qu'elle n'arrête pas de pleurer, il va chercher du bon
vin à la cave. Il s'assoit à côté d'elle et pour la première fois,
il parle. De lui. De sa vie. Ou plutôt de ce qu'il n'a pas vécu.

Cette histoire est donc la confession d'un homme dans une
cuisine. Ça n'a l'air de rien et pourtant, comme toujours avec
Gavalda, tout est là. Nos doutes, notre ironie et notre tendresse,
le tapage de nos souvenirs et «la vie comme elle va»...

"D'abord il y a cette écriture : formidablement simple, magiquement
tenue. [...] Gavalda, c'est la vie qui court avec ses questionnements
et ses impasses." Le parisien

"Avec un charme douloureux et lumineux, Anna Gavalda raconte
que l'on peut partir par courage et rester par lâcheté. [...] Gavalda
a la grâce." Le journal du dimanche

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
156p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-290-34078-2

EAN13 :
9782290340783