Vos frais de port à 0,01 € pour tout achat supérieur à 49€*

univers suivant univers précédent
Apocalypse de la vérité

Apocalypse de la vérité

Jean-Luc Marion

Ad Solem ,
collection Philosophie , (avril 2014)

Résumé

Cette lecture heideggerienne du Nouveau Testament développe une conception de la vérité non plus comme adéquation entre une intelligence et un étant, mais comme un dévoilement de l'être, c'est-à-dire du logos. Si la vérité comme maîtrise sur l'étant a engendré l'avènement du règne de la machine, le logos chrétien met au jour la conspiration de la métaphysique et de la technologie. ©Electre 2020

23,00 € 21,85 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie contemporaine : auteurs ...»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cette lecture heideggerienne du Nouveau Testament développe une conception de la vérité non plus comme adéquation entre une intelligence et un étant, mais comme un dévoilement de l'être, c'est-à-dire du logos. Si la vérité comme maîtrise sur l'étant a engendré l'avènement du règne de la machine, le logos chrétien met au jour la conspiration de la métaphysique et de la technologie. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Apocalypse de la vérité

Martin Heidegger a vu dans l'avènement grec de la vérité comme identification de l'être et de la raison l'origine du dispositif technologique planétaire qui rend aujourd'hui possible l'annihilation de l'homme et du monde. Cette catastrophe met en évidence la finitude de la vérité ontologique, ainsi que son opacité à l'originaire, d'emblée renvoyé dans le néant. L'affaire de la pensée exige aujourd'hui de surmonter la décision qui a inauguré notre destin. Heidegger a tenté de le faire à partir de Hölderlin, dans une lecture qui identifie le mystère de l'originaire à la Terre et subordonne le réenracinement de la vérité à l'avènement d'une ultime figure du divin. Jean Vioulac propose une alternative au néopaganisme heideggérien. En suivant la voie ouverte par saint Paul qui pense le Logos comme mystère, ou celle de Maître Eckhart, qui identifie l'originaire avec l'abîme de la déité, c'est l'incarnation de la vérité, et non son enracinement, qui s'avère susceptible de sauvegarder le mystère. L'incarnation du Logos s'impose ainsi comme un « autre Commencement », antagoniste au Commencement grec bien qu'en étroite connexion avec lui. Dans cette perspective, le christianisme constitue non plus un obstacle au projet philosophique de Heidegger. Au contraire, il se révèle dans Apocalypse de la vérité comme la condition de possibilité de son achèvement.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché sous jaquette

Page :
259p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
979-10-90819-77-1

EAN13 :
9791090819771