Les frais de livraisons sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat

univers suivant univers précédent
Après la finitude : essai sur la nécessité de la contingence

Après la finitude : essai sur la nécessité de la contingence

Alain Badiou

Seuil ,
collection L'ordre philosophique , (avril 2012)

Résumé

Cet essai a pour enjeu la réactivation d'une pensée de l'absolu, succédant à la domination des philosophies de la finitude. L'auteur confronte l'opinion selon laquelle l'absolu, comme principe divin érigé par la métaphysique, n'est que la forme que prend la religion travestie en un discours rationnel à un fait contemporain : la fin de la métaphysique coïncide avec le retour du religieux. ©Electre 2019

22,30 € 21,19 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Numérique

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie contemporaine : auteurs ...»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cet essai a pour enjeu la réactivation d'une pensée de l'absolu, succédant à la domination des philosophies de la finitude. L'auteur confronte l'opinion selon laquelle l'absolu, comme principe divin érigé par la métaphysique, n'est que la forme que prend la religion travestie en un discours rationnel à un fait contemporain : la fin de la métaphysique coïncide avec le retour du religieux. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La critique empiriste des prétentions universelles de la pensée
humaine est-elle réellement fondée ? On sait que c'est le problème
de Kant. Mais Quentin Meillassoux montre avec une
force étonnante qu'une autre compréhension de cette critique,
restée en quelque sorte dissimulée, bien que plus «naturelle»,
aboutit à un partage des ambitions de la pensée très différent de
celui proposé par Kant. Il établit en effet qu'une seule chose est
absolument nécessaire : que les lois de la nature soient contingentes.
Ce noeud entièrement nouveau entre les modalités contraires
installe la pensée dans un tout autre rapport à l'expérience
du monde, un rapport qui défait simultanément les prétentions
«nécessitantes» de la métaphysique classique, et le partage
«critique» entre l'empirique et le transcendantal.

Cette remarquable «critique de la Critique» est ici introduite sans
fioritures, coupant vers l'essentiel dans un style particulièrement
clair et démonstratif. Elle autorise à nouveau que le destin de la
pensée soit l'Absolu, et non la «finitude» dans laquelle nous nous
complaisons en laissant la morale, ou le «retour du religieux»,
servir de fictif supplément d'âme.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
189p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-109215-1

EAN13 :
9782021092158