Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Après la production : travail, nature et capital

Après la production : travail, nature et capital

Vrin ,
collection Moments philosophiques , (août 2019)

Résumé

Dans cet essai philosophique, l'auteur fait la critique de la production à partir d'une relecture d'Adorno, de Marx et de Heidegger. Il démontre comment le devenir productif des activités de travail sous le capital détruit la relation métabolique entre systèmes naturels et systèmes sociaux assurée normalement par le procès de travail. ©Electre 2020

12,00 € 11,40 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Dans cet essai philosophique, l'auteur fait la critique de la production à partir d'une relecture d'Adorno, de Marx et de Heidegger. Il démontre comment le devenir productif des activités de travail sous le capital détruit la relation métabolique entre systèmes naturels et systèmes sociaux assurée normalement par le procès de travail. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Après la production

Travail, nature et capital

Adorno avait mis au jour « la faculté qu'a la production de s'oublier elle-même », tout en étant « le principe d'expansion insatiable et destructeur de la société d'échange ». Il y aurait ainsi quelque chose comme une ruse de la production qui consisterait à se dissimuler derrière le travail et à entretenir la confusion entre elle-même et le travail. La théorie critique est victime de cette ruse quand elle aboutit à une « critique du travail » qui prend la place d'une critique de la production, c'est-à-dire d'une critique de ce que le capital fait au procès de travail quand il s'en saisit pour le rendre productif.

La critique de la production que l'on propose ici - à partir d'une relecture de Marx, Heidegger et de la Théorie critique - entend montrer que le devenir productif des activités de travail sous le capital détruit la relation métabolique entre systèmes naturels et systèmes sociaux assurée normalement par le procès de travail. Cette rupture explique que l'épuisement des forces naturelles de la terre et celui des forces humaines de travail soient simultanés sous le capitalisme et qu'ils ne puissent être interrompus sans que la logique productive du capital le soit également.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
192p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7116-2888-4

EAN13 :
9782711628889