Les frais de livraisons sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat

univers suivant univers précédent
Les aveux

Les aveux

Frédéric Boyer

POL ,
collection #formatpoche , (mars 2013)

Résumé

Avec cette traduction, dont la première édition date de 2007, F. Boyer a voulu s'affranchir de la réception religieuse et académique des "Confessions" pour mettre en avant la dimension intime de l'oeuvre. En évitant les automatismes de langage, il redonne à lire un saint Augustin qui révolutionne les codes classiques des mémoires et de l'écriture de soi. ©Electre 2019

9,50 € 9,03 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Numérique

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Saint Augustin : textes»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Avec cette traduction, dont la première édition date de 2007, F. Boyer a voulu s'affranchir de la réception religieuse et académique des "Confessions" pour mettre en avant la dimension intime de l'oeuvre. En évitant les automatismes de langage, il redonne à lire un saint Augustin qui révolutionne les codes classiques des mémoires et de l'écriture de soi. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

« Ne laisse pas ma part obscure me parler. Je me se dispersé là-bas. Je suis obscur, Mais là, même là, je t'ai aimé à la folie. Je me suis perdu et je me suis souvenu de toi...

Maintenant je reviens vers ta source. En feu. Le souffle coupé. Personne pour m'en empêcher. Je vais la boire. Je vais en vivre. Je ne suis pas ma vie. Je vis mal de moi. J'ai été ma mort. »

Livre XII, 10

Interpellations, confidences, exhortations, aveux, micro narrations, souvenirs, hymnes, fictions, louanges, analyses exploratoires, déplorations, cris, anathèmes, psaumes, discours, chants...

J'ai voulu, par une nouvelle traduction intégrale du texte d'Augustin, rendre justice à cette véritable odyssée personnelle, à ce voyage intime dans le temps, la mémoire de soi et l'écriture. augustin révolutionne ainsi la confession antique, détourne la littérature classique, et fait exploser les cadres anciens à l'intérieur desquels nous avons l'habitude de nous réfugier et de penser notre vie.

Frédéric Boyer a fait le pari - réussi - que, rendue audible dans une langue contemporaine cette oeuvre est toujours capable de plaire

Marcel Neusch, La Croix

Une traduction incisive des Confessions de Saint Augustin. En optant pour un langage très contemporain, l'écrivain Frédéric Boyer donne un nouveau souffle aux Confessions de l'évêque philosophe, pages brûlantes et tourmentées, considérées comme le texte fondateur de la littérature autobiographique.

Nathalie Crom, Télérama

La beauté de cette traduction qui se lit d'un seul souffle nous fait surtout sentir l'homme et sa passion plutôt que le clerc cultivé, pourfendeur des hérésies de son siècle. C'est déjà beaucoup.

Nicolas Weil, Le Monde

Saint Augustin, on le sait, est une source inépuisable de réflexion philosophique, de méditation existentielle, de questionnement religieux. C'est pourquoi il faut être infiniment reconnaissant à Frédéric Boyer de nous restituer son texte dans la force vivante qui l'a fait surgir bien avant que son auteur ne fût Saint, Père ou Docteur - toutes choses qu'il devint et qui, jusqu'à aujourd'hui, l'avaient comme momifié.

Mark Hunyadi, Le Temps

Frédéric Boyer restitue toute sa violence poétique à la première autobiographie de tous les temps

Fabrice Pliskin, Le Nouvel Observateur

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
505p

Format :
19x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-8180-1849-8

EAN13 :
9782818018491