Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La bague d'Annibal

La bague d'Annibal

Herne ,
collection Carnets de l'Herne , (avril 2014)

Résumé

Ecrit en 1834, ce texte sera refusé par tous les éditeurs et finalement publié en 1842 dans "Le globe". Il offre un portrait de l'écrivain en jeune dandy. ©Electre 2020

7,50 € 7,13 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Romans français et francophones»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Ecrit en 1834, ce texte sera refusé par tous les éditeurs et finalement publié en 1842 dans "Le globe". Il offre un portrait de l'écrivain en jeune dandy. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La bague d'Annibal

Oui ! Elle s'était offerte... pour se refuser peut-être ; mais elle s'était offerte (car il y a certains manèges qui ont la signification de la parole), comme toutes ces coquettes jusqu'au buste qui aiment à faire éprouver le supplice de Tantale aux pauvres diables qui ont l'aberration de les aimer. - Elle resta immobile, quand il fut parti, ses yeux fixés sur la porte, pendant qu'une larme - plus froide que du poison - lui coula sur la joue encore animée : larme de dépit, de vanité, de courroux, qui sécha avant d'arriver à la bouche. Hélas ! Si la bouche l'avait bue, elle l'aurait trouvée si amère que Joséphine peut-être eût été guérie de la douleur honteuse qui la faisait couler. Ne dit-on pas que l'on guérit de la morsure du scorpion en l'écrasant sur la blessure ?

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
103p

Format :
17x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-85197-268-5

EAN13 :
9782851972682