COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Beauté du presque rien

Beauté du presque rien

Ad Solem ,
collection Poésie , (juin 2016)

Résumé

Des poèmes qui révèlent des éclats d'une présence, perçus dans un instant, une rencontre, un visage. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Poésie»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Des poèmes qui révèlent des éclats d'une présence, perçus dans un instant, une rencontre, un visage. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Beauté du presque rien

C'est comme la parole lorsqu'elle vous traverse. On ne sait rien. On l'écoute.

La parole « parle » dans le poème. Dans la prière aussi. Il faudrait se la représenter par cette image qu'emploie Janine Modlinger pour évoquer ce geste vers l'autre : la parole comme des « mains du silence ». « Tel l'oiseau qui fulgure, tel le regard de l'aimé, quelque chose de ténu et d'insistant nous annonce la Présence ». Après Éblouissements, Beauté du presque rien recueille ces éclats de la Présence perçus dans un instant, une rencontre, un visage - un paysage. « Presque rien » : c'est ainsi que nous découvrons le passage de l'Autre, dans l'écart de la distance que la parole cherche à rattraper. Un peu comme Maurice Blanchot, Janine Modlinger invite son lecteur à faire « ce pas au-delà » du nom donné, jusqu'à cet état que l'on appelle prière : pour que dans les « mains du silence » la Parole vienne se poser.

Elle s'approche, c'est comme si elle connaissait ce geste depuis toujours.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
73p

Format :
19x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-37298-024-6

EAN13 :
9782372980241