Vos frais de port à 0,01 € à partir de 49 € d'achat.

univers suivant univers précédent
Béton : arme de construction massive du capitalisme

Béton : arme de construction massive du capitalisme

l'Echappée ,
collection Pour en finir avec , (novembre 2020)

Résumé

Une critique du béton qui incarnerait la logique du capitalisme dans les secteurs de l'urbanisme et de l'architecture. Produit de manière massive, ce matériau est mis en cause pour sa durée de vie limitée, son empreinte écologique, son impact sanitaire et son allure monotone. Il aurait également contribué à la perte des savoir-faire artisanaux et à la production de constructions en série. ©Electre 2021

14,00 € 13,30 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Sociologie urbaine»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une critique du béton qui incarnerait la logique du capitalisme dans les secteurs de l'urbanisme et de l'architecture. Produit de manière massive, ce matériau est mis en cause pour sa durée de vie limitée, son empreinte écologique, son impact sanitaire et son allure monotone. Il aurait également contribué à la perte des savoir-faire artisanaux et à la production de constructions en série. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Le béton incarne la logique capitaliste. Il est le côté concret de l'abstraction marchande. Comme elle, il annule toutes les
différences et est à peu près toujours le même. Produit de manière industrielle et en quantité astronomique, avec des conséquences écologiques et sanitaires désastreuses, il a étendu son emprise au monde entier en assassinant les architectures traditionnelles et en homogénéisant par sa présence tous les lieux. Monotonie du matériau, monotonie des constructions que l'on bâtit en série selon quelques modèles de base, à la durée de vie fortement limitée, conformément au règne de l'obsolescence programmée. En transformant définitivement le bâtiment en marchandise, ce matériau contribue à créer un monde où nous ne nous retrouvons plus nous-mêmes.

Raison pour laquelle il fallait en retracer l'histoire ; rappeler les desseins de ses nombreux zélateurs - de toutes tendances idéologiques - et les réserves de ses quelques détracteurs ; dénoncer les catastrophes qu'il engendre sur bien des plans ; révéler le rôle qu'il a joué dans la perte des savoir-faire et dans le déclin de l'artisanat ; enfin démontrer comment ce matériau s'inscrit dans la logique de la valeur et du travail abstrait. Cette critique implacable du béton, illustrée par de nombreux exemples, est aussi - et peut-être avant tout - celle de l'architecture moderne et de l'urbanisme contemporain.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
194p

Format :
19x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-37309-077-5

EAN13 :
9782373090772