Louis  Aragon

Louis Aragon

Louis Aragon est un écrivain français connu, outre la qualité de son oeuvre poétique et romanesque, pour son engagement et sa fidélité sans faille au communisme et son mariage avec la romancière d'origine russe Elsa Triolet.

Louis Aragon, né à Paris en 1897, a longtemps cru être le petit frère de sa propre mère : c'est ce qu'on lui a fait croire pour cacher le scandale d'une liaison adultère entre sa mère et le préfet de police Louis Andrieux son père. Il n'apprendra la vérité qu'à l'âge adulte. Etudiant en médecine, il y fait la rencontre décisive d'André Breton et de Philippe Soupault. Il commence son premier roman, Anicet ou le panorama, publié en 1920, dans les tranchées de 14, expérience de la souffrance qui le marque pour la vie. Engagé dans le mouvement surréaliste, il fonde avec Breton et Soupault la revue littérature, vit d'un travail de secrétaire pour un collectionneur fortuné et adhère avec Breton et Paul Eluard au parti communiste en 1927. C'est en 1928 qu'il rencontre à la Coupole la belle-soeur du poète russe Maiakowski, Elsa Triolet. Pour elle il écrira le recueil de poèmes les yeux d'Elsa. Ils se marieront en 1939. Moscou condamne le mouvement surréaliste qu'il qualifie d'anarchiste et Aragon rompt alors avec Breton. C'est à cette période qu'il écrit ses grands romans, dont Aurélien, paru en 1944,que beaucoup tiennent pour son chef d'oeuvre. Pendant la guerre, il s'engage immédiatement dans la Résistance. Après la guerre, Aragon est considéré comme un intellectuel communiste et il restera fidèle à la ligne officielle du parti sans jamais condamner la répression dans les pays de l'Est et les atteintes aux libertés en Union Soviétique. Elsa Triolet meurt en 1970. Aragon lui survit jusqu'en 1982.

Louis Aragon : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus