Karl Barth

Karl Barth

Karl Barth est un pasteur et théologien suisse dont la pensée a exercé dans l'entre-deux-guerres une influence profonde sur le protestantisme mais aussi sur les intellectuels catholiques les plus avancés.

Karl Barth est né à Bâle en 1886. Il suit la voie paternelle en étudiant la théologie protestante à Berne puis à Berlin, Tübingen et Marburg où il reçoit une formation de pointe. Il est nommé pasteur à Genève en 1904, puis à Safenvil, non loin de Zürich, où son adhésion au parti social démocratique et son souci des questions sociales lui valent le surnom de Pasteur Rouge. C'est là qu'il développe ses idées, sous la forme d'une exégèse de l'Epitre aux Romains de Saint Paul. en réaction contre le bellicisme de certains théologiens allemands. C'est la théologie dialectique ou théologie de la parole de Dieu. Pour lui, nul ne peut instrumentaliser la parole de Dieu. Son ouvrage principal, qu'il remettra sur le chantier jusqu'à la fin de sa vie, Dogmatique, paraît en 1932. En 1934, il s'oppose publiquement au nazisme, dans la Déclaration Theologique de Barmen, ce qui lui vaudra une interdiction de séjour en Allemagne. Il doit donc quitter Göttingen où il enseigne la théologie et devient professeur à Bâle. Il s'implique aussi dans le développement des idées oecuméniques et participe à la première assemblée mondiale du conseil ocuméniques des églises après la guerre. Horrifié par Hiroshima, il milite également contre l'armement nucléaire. Son influence dépassera les églises protestantes puisqu'elle inspirera la réflexion de certains théologiens catholiques, en particulier les penseurs de la théologie de la libération au Brésil dans les années 60. Il est mort à Bâle en 1968.

Karl Barth : OEUVRES

En savoir plus