Nicolas Baverez

Nicolas Baverez

Nicolas Baverez, journaliste, essayiste, universitaire, avocat, est l'un des brillants économistes de sa génération. Adepte du libéralisme, il voit les causes du malaise français dans la lourdeur étatique qu'il dénonce dans livres et articles.

Nicolas Baverez a un brillant parcours universitaire : Ecole normale supérieure, Sciences-Po, DEA d'histoire, agrégation en sciences sociales, qui s'achève sur un doctorat es lettres, Chômage et chômeurs dans les années 30 et la réussite au concours d'entrée à l'ENA, promotion Michel de Montaigne. Il intègre la Cour des Comptes à sa sortie en 1988, auditeur, ensuite conseiller référendaire, puis le cabinet de Philippe Séguin, alors président de l'Assemblée nationale, avant de devenir avocat. Il enseigne parallèlement à l'ENA depuis 1995 et appartient au comité d'éthique entrepreneuriale du MEDEF et au comité directeur de l'Institut Montaigne. On définit souvent sa pensée économique et sociale comme décliniste : libéral depuis son entrée à l'ENA, il analyse en effet un certain déclin français qu'il attribue à la lourdeur étatique et à l'antilibéralisme qu'il dépeint comme un "fléau". Il expose ses vues dans ses tribunes et éditoriaux du Monde, des Echos et du Point et dans la vingtaine d'essais qu'il a publiés : L'impuissance publique, Les trente piteuses qui d'après lui ont suivi les Trente glorieuses, La France qui tombe : un constat clinique du déclin français, , Après le déluge : la grande crise de la mondialisation, Réveillez-vous, sans oublier un outil de travail, Dictionnaire d'histoire, économie, finance.

Nicolas Baverez : OEUVRES

Autres contributions