Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir est une philosophe française, compagne de Jean-Paul Sartre dont le manifeste Le deuxième sexe en 1949 provoqua à parts égales éloges et polémiques, mais qui changea radicalement la façon d'envisager la condition féminine.

Simone de Beauvoir est née à Paris en 1908, dans une famille bourgeoise. Elle fait de brillantes études au cours Désir où elle se lie d'amitié avec Elizabeth Lecoin dite Zaza dont la mort à 19 ans la bouleverse mais relâche l'étau des conventions bourgeoises familiales. Lectrice boulimique depuis l'enfance-lectures dument contrôlées pas sa mère- elle décide à l'adolescence de devenir écrivain. A la Sorbonne où elle étudie la philosophie, elle rencontre Jean Paul Sartre son compagnon avec qui la liera un pacte qui leur autorise des amours contingentes. Reçue deuxième derrière Sartre à l'agrégation de philosophie, le Castor est nommée professeur à Marseille puis à Rouen, ce qui la rapproche de Sartre professeur au Havre. Tous deux obtiennent un poste à Paris avant le début de la guerre. Ses romans, L'invitée, par exemple, paru en 1943 lui permettent vite d'arrêter l'enseignement et de se consacrer à son oeuvre. Elle fonde avec Sartre, Merleau-Ponty et Raymond Aron la revue Les temps modernes. En 1949 parait son ouvrage majeur, Le deuxième sexe, très bien accueilli dans les milieux intellectuels mais mis à l'index par le Vatican pour les positions qu'il défend sur la maternité en particulier. Elle commence son autobiographie par ses souvenirs d'enfance et d'adolescence, Mémoires d'une jeune fille rangée en 1958. Trois autres volumes suivront. Elle s'engage vivement contre le colonialisme et la torture pendant la guerre d'Algérie et dans tous les combats des femmes. Sa fille adoptive et héritière l'aide à surmonter la mort de Sartre en 1980. Elle même disparaît en 1986.

Simone de Beauvoir : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus