Georges  Bernanos

Georges Bernanos

Georges Bernanos est avec François Mauriac et Paul Claudel, l'un des trois grands écrivains catholiques du XXe siècle, dont la foi transfigure l'oeuvre. Romans et pièces de théâtre offrent une galerie de personnages tourmentés qui cherchent la grâce pour surmonter le mal.

Georges Bernanos, né à Paris en 1888, est cependant originaire du Nord, région où il situera la plupart des ses oeuvres. Catholique fervent, il est aussi monarchiste et appartient au mouvement de l'Action Française avant de s'en éloigner devant la montée des fascismes dans l'entre-deux-guerres. Le succès de son premier livre, "Sous le Soleil de Satan", plus tard porté à l'écran par Maurice Pialat, lui permet de vivre de sa plume. Suivent "Un Crime", "Monsieur Ouine", et surtout le "Journal d'un Curé de Campagne", Grand Prix du Roman de l'Académie Française, et "La Nouvelle Histoire de Mouchette", tous deux adaptés pour le cinéma par Robert Bresson. Il s'installe en Espagne dans les années 1930 et l'horreur de la guerre civile lui arrache un violent réquisitoire, "Les Grands cimetières sous la Lune". Il quitte alors le pays pour le Brésil, d'où il se ralliera au Général de Gaulle. Sa dernière grande oeuvre, les "Dialogues des Carmélites", écrite en 1947, est un immense succès cinématographique, mais il ne connaîtra pas l'opéra qu'en tire Francis Poulenc car il meurt à Paris l'année suivante, en 1948.

Georges Bernanos : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus