Francois Bott

Francois Bott

François Bott a abandonné une brillante carrière de journaliste et critique littéraire pour se consacrer exclusivement à la littérature. Souvent comparé à Pic de la Mirandole pour son immense culture, il avoue être malheureux quand il n'écrit pas. Près d'une trentaine de titres figurent à son catalogue, romans, essais, biographies.

François Bott a eu bien de la chance : ce brillant élève recevait un livre en récompense de chaque bonne note. Il a donc passé son enfance et son adolescence à dévorer les livres, guidé par un remarquable professeur de lettres. Après la khâgne du lycée Henri IV et une licence de philosophie, il se lance dans le journalisme. Il débute à France-Soir puis s'oriente vers la critique littéraire à L'Express avant de fonder Le Magazine Littéraire et d'entrer au Monde des Livres qu'il dirige et pour lequel il assure une chronique d'histoire littéraire. En 1995, il décide de se consacrer uniquement à l'écriture. Si au lycée il se disait capable de réciter 'L'Ëtre et le Néant de Sartre, c'est pour l'oeuvre de Roger Vailland qu'il éprouve une passion. Il se lie d'amitié avec l'écrivain, ému par ce jeune journaliste qui a lu tous ses livres, lors d'une interview. Il consacre une étude qui fait référence, Les saisons de Roger Vailland, multiplie tables rondes et conférences et appartient au jury du prix Roger Vailland. Parmi ses autres livres, on peut noter des portraits littéraires Sur la planète des sentiments, Dieu prenait-il le café, Ecrivains en robe de chambre, des souvenirs, Les étés de ma vie, une biographie de Raymond Radiguet et des portraits de femmes, Femmes de plaisirs ou Femmes extrêmes.

Francois Bott : OEUVRES