Gabriel Bunge

Gabriel Bunge

Gabriel Bunge, moine bénédictin allemand spécialiste de patristique, d'Evagre le Pontique en particulier, qui depuis 30 ans vivait en ermite dans la montagne suisse, s'est converti, à près de 70 ans, à l'orthodoxie russe.

Gabriel Bunge est originaire de Cologne en Allemagne, où il est né en 1940. Il est entré à l'âge de 22 ans chez les Bénédictins de Chevetogne en Belgique et a été ordonné prêtre dix ans plus tard, en 1972. Il a beaucoup travaillé sur les pères de l'Eglise et s'est particulièrement attaché à Evagre le Pontique, ce moine du IVè siècle né dans le Pont Euxin, dans l'actuelle Turquie et installé en Egypte, premier théoricien de l'ascétisme chrétien, assez difficile d'accès, les livres de Bunge, Evagre le Pontique : traité pratique, Paternité spirituelle : la glose chrétienne chez Evagre le Pontique sont donc une aide précieuse à sa compréhension. En 1980, il quitte sa communauté pour vivre en ermite dan le Tessin en Suisse. Sa quête de spiritualité le conduit à une décision plus importante encore en 2010 : il se convertit à l'orthodoxie russe. La cérémonie a lieu à Moscou. Il est maintenant l'archimandrite Gabriel. Sa décision n'a pas étonné ceux qui le connaissent et ont lu le livre qu'il a consacré à la prière, Vases d'argile, empreint, dès 1998, de spiritualité orthodoxe, ou son étude L'iconographie de la Sainte Trinité, consacrée à Andreï Roublev. Il continue à vivre dans son ermitage suisse, son seul lien au monde le téléphone.

Gabriel Bunge : OEUVRES

Autres contributions