Helder Camara

Helder Camara

Dom Helder Camara est un évêque brésilien qui, tout en restant toujours fidèle au Vatican, s'est posé en défenseur des démunis, opposé à la junte militaire dans son pays, a prôné une théologie de la libération dans une Amérique Latine aux nombreux régimes dictatoriaux et dénoncé sans relâche la misère du Tiers-Monde.

Dom Helder Camara est né au Brésil en 1909, dans une famille de 13 enfants. Il est ordonné prêtre en 1931 puis évêque coadjuteur de Rio de Janeiro en 1952. Proche du pape Paul VI, il prend part au concile Vatican II et s'oppose vigoureusement aux conservateurs. Il est nommé en 1964 archevêque de Recife, ville située dans une des régions les plus pauvres du Brésil, le Nordeste et son premier geste symbolique est de quitter le palais épiscopal pour s'installer dans une maison modeste dans un bidonville. Tout de suite il prend position contre la junte militaire au pouvoir et au nom de l'option préférentielle pour les pauvres, définit une théologie de la libération inspirée de Gandhi et Martin Luther King et tout entière tournée vers l'aide aux démunis. Il crée parallèlement un séminaire populaire où les futurs prêtres sont formés à l'action sociale autant qu'à la théologie. Il fait également des tournées de conférences dans le monde entier pour dénoncer les ventes d'armes aux dictatures d'Amérique Latine, la misère du Tiers-Monde et la guerre au Vietnam. Ceci lui vaut une marginalisation et de violentes critiques dans l'épiscopat de son pays, malgré sa fidélité totale au Vatican et l'hommage que lui rend le pape Jean-Paul II lors de sa visite au Brésil en 1979. Il prend sa retraite en 1985 et meurt en 1999.