Barbara Cassin

Barbara Cassin

Barbara Cassin , qui fréquente assidûment les grands textes grecs, travaille sur les rapports qu'entretient la philosophie avec la sophistique et la rhétorique. Elle a suivi les cours de Heidegger en Allemagne. Elle a créé avec Alain Badiou la collection L'ordre philosophique.

Barbara Cassin a enchainé classes préparatoires littéraires, licence et maitrise de philosophie, un doctorat de 3è cycle et une thèse d'état sur Sophistique et critique de l'ontologie, publiée plus tard sous le titre L'effet sophistique, qui confronte auteurs de l'Antiquité et philosophes d'aujourd'hui. Elle suit chez le poète René Char un séminaire animé par le philosophe allemand Heidegger puis part grâce à une bourse étudier trois ans en Allemagne. Elle entre à son retour au CNRS où elle dirige le centre Léon Robin de recherche sur la pensée antique. Ses premiers ouvrages sont consacrés à des traductions et commentaires de textes philosophiques grecs fondateurs, en particulier, en collaboration avec Michel Nancy, le livre Gamma de la Métaphysique d'Aristote. Elle a également dirigé le Collège international de philosophie. Elle consacre une dizaine d'années au Vocabulaire européen des philosophes, paru en 2004, pour lequel elle a rassemblé une centaine de chercheurs. Elle a également traduit la philosophe allemande Hannah Arendt. Outre ses ouvrages philosophiques, elle dénonce les coups portés à la culture et à la langue, Google moi ou la deuxième mission de l'Amérique. Son essai sur La nostalgie, qui s'appuie sur L'Odyssée et L'Enéide, a été très remarqué. Elle a reçu en 2012 le grand prix de l'Académie Française pour l'ensemble de son oeuvre.

Barbara Cassin : OEUVRES

Autres contributions