Michel de Certeau

Michel de Certeau

Michel de Certeau est un prêtre de la grande tradition intellectuelle jésuite. Historien, philosophe, cofontadeur avec Jacques Lacan de l'Ecole freudienne de Paris, rares sont les sujets de réflexion qu'il n'a pas abordés.

Michel de Certeau après une enfance à Chambéry où il est né en 1925, entre au séminaire d'Issy-les-Moulineaux après une licence de lettres classiques puis chez les Jésuites car il souhaite devenir missionnaire en Chine. Ordonné en 1956, il reste cependant à Paris pour suivre les cours d'histoire religieuse de Jean Orcibal et de Roland Mousnier et réparer une thèse de 3è cycle sur la mystique de Pierre Favre, cofondateur de l'ordre jésuite avec Ignace de Loyola. Il va ensuite travailler sur les mystiques du XVIIè siècle, en particulier Jean-Joseph Surin dont il édite les oeuvres avant de publier en 1982 le fruit de ses recherches dans La fable mystique et de l'étendre à l'étude des Possédées de Loudun sous Richelieu.Il enseignetout d'abord à l'institut catholique de Paris. Très intéressé par le mouvement de Mai 68, il devient professeur à la toute nouvelle université de Vincennes puis à Paris VII et en Californie. Egalement intéressé par la psychanalyse, il fonde avec Jacques Lacan la Société freudienne de Paris et son approche historiographique très marquée par la psychanalyse, en particulier le refoulement freudien, a influencé de nombreux chercheurs, à commencer par ceux du groupe de la Bussière réunis autour de Marc Vénart et qui travaillent sur l'histoire religieuse. Il dirige à l'EPHE la bibliothèque des sciences religieuses ouverte en 1970 et y anime un séminaire. Sa mort prématurée en 1986 laisse une oeuvre hélas inaccomplie.

La Procure aime particulièrement :

La fable mystique (XVIe-XVIIe siècle). Volume 2

Gallimard ,

L'avis de La Procure

Michel de Certeau, mort à 60 ans, a laissé une œuvre rare et aura tenu une place aussi essentielle qu’inclassable sur la scène intellectuelle française, mû, comme il aimait à le dire, par « la passion de l’autre ». Une personnalité complexe et transversale au croisement de l’histoire, de la psychanalyse et de la théologie. Il voulait devenir missionnaire en Chine mais la Compagnie de Jésus préféra l’orienter vers l’étude, l’histoire de la spiritualité. Déchiff reur de Pierre Favre et de Jean-Joseph Surin, il crée l’évènement en publiant en 1982 chez Gallimard le premier tome d’un ouvrage fameux La Fable mystique. Ce travail entièrement novateur est absolument incontournable pour comprendre le discours mystique et chrétien aux XVIe et XVIIe siècles. « Il arrive que la parole du croyant côtoie les abîmes, traverse la noirceur du négatif. » Dans ce grand texte et dans la suite posthume publiée trente ans plus tard se conjuguent et se consument extase, folie, amour, abandon, rêve et souff rance avec Nicolas de Cues, Pascal, Jean de la Croix ou Thérèse d’Avila. Le pape François a dit de Michel de Certeau qu’il était l’un de ses penseurs contemporains préférés !
BD

22.90€

En stock, expédié sous 48 h

Ma sélection Liste cadeaux

Michel de Certeau : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus