Sophie  Chauveau

Sophie Chauveau

Sophie Chauveau est passée du théâtre à l'écriture. Sa passion pour deux périodes, la Renaissance, et le XVIIIè siècle et celle qu'elle éprouve pour la peinture lui ont inspiré plusieurs biographies romancées d'artistes, une excellente ouverture au mystère de la création artistique.

Sophie Chauveau a suivi les cours du Conservatoire d'art dramatique de Paris et commencé une carrière de comédienne dont elle ne garde pas un excellent souvenir. Même si elle continue à faire de la mise en scène, elle estime avoir trouvé sa voie dans l'écriture. Elle a écrit une vingtaine de livres. Une série d'essais, Eloge de l'amour au temps du sida, Sourire aux éclats, des livres d'art, car elle est passionnée de peinture et la connaît fort bien : elle a écrit une série de biographies romancées consacrées à ses artistes préférés, La passion Lippi, qui lui a demandé plusieurs années de recherches et de travail, Le rêve Botticelli, L'obsession Vinci pour la Renaissance, Fragonard, l'invention du bonheur pour le XVIIIè siècle, sa seconde période fétiche puisqu'elle a appliqué sa méthode de travail à Diderot le génie débraillé. Elle a également écrit plusieurs romans, dont un, Noces de charbon, s'appuie sur son histoire personnelle, car elle a des racines dans l'ancien bassin minier du Nord-Pas de Calais et prend plusieurs de ses personnages dans sa propre famille, pour les recréer, car elle ne les a pas connus et faire revivre un siècle où le charbon symbolisait à la fois la pauvreté et le progrès.

La Procure aime particulièrement :

Manet, le secret

Télémaque ,

L'avis de La Procure

Après Fragonard, Botticelli ou encore Vinci, Sophie Chauveau nous dresse le portrait d''un artiste qui la passionne, Édouard Manet. C''est le peintre virtuose, chef de fil du mouvement impressionniste, mais aussi, l''homme privé, discret et moins connu, dont elle dresse le portrait romancé, sur la base de recherche très approfondies.

Sophie Chauveau : OEUVRES

Autres contributions