François Cheng

François Cheng

François Cheng, arrivé en France à la révolution chinoise en 1949, se définit comme un passeur entre la culture de son pays d'origine et la culture occidentale, à travers son activité d'universitaire, de traducteur et d'écrivain. Il a été le premier Asiatique élu à l'Académie Française.

Né en Chine dans une famille de lettrés et d'universitaires en 1929, François Cheng fait ses études à l'université de Nankin avant d'émigrer en France avec les siens en 1948, à la faveur d'une nomination de son père à l'Unesco, qui leur évite les soubresauts de la révolution chinoise. Sa famille émigre aux États Unis l'année suivante mais lui choisit de rester à Paris et d'étudier la langue et la culture françaises à l'Alliance Française, avant de devenir professeur à l'École des Langues Orientales et à l'université Paris VII. Naturalisé français en 1971, il publie d'abord des traductions de poètes chinois en français, avant de se lancer dans l'écriture personnelle, romans et essais sur la philosophie, l'esthétique et l'art chinois, cinq Méditations sur la Beauté récompensés par de nombreux prix. Il est élu à l'Académie Française en 2002.

La Procure aime particulièrement :

De l'âme : sept lettres à une amie

Le Livre de poche ,

L'avis de La Procure

Le célèbre académicien, romancier et poète, écrit sept lettres sublimes sur le mystère le plus profond de notre être. Il répond dans ce court livre à une correspondante qu’il a rencontrée quarante ans plus tôt et avec laquelle il a entretenu un échange sur la beauté et l’âme. Ce sage venu du bout du monde n’en finit pas de nous éblouir avec sa vision poétique de la vie.

François Cheng : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus