Noam Chomsky

Noam Chomsky

Noam Chomsky, philosophe et linguiste, fondateur de la linguistique générative, s'est très tôt engagé, dès ses11 ans, dans le débat public mondial, avec un article sur la guerre civile espagnole publié dans le journal de son école. Farouche opposant à la guerre du Vietnam, il a souvent critiqué la politique étrangère américaine.

Noam Chomsky est né à Philadelphie en 1928, dans une famille juive lettrée qui l'a initié très tôt à la culture hébraïque. Après une école primaire juive, il entre à l'école secondaire centrale de Philadelphie puis finance ses études dans l'université de cette ville en donnant des cours d'hébreu. Sa conscience politique s'éveille de bonne heure puisqu'il écrit son premier article, consacré à la guerre d'Espagne, à 11 ans, pour le journal de son école. Il découvre ensuite le mouvement anarchiste. A l'université, il s'oriente vers la philosophie et la linguistique, celle de l'hébreu en particulier, son sujet de licence, puis de thèse, en 1955, après 4 ans à Harvard. Il entre alors au Massachussetts Institute of Technology, y crée un 3è cycle en linguistique et y enseigne jusqu'à sa retraite. Toujours engagé en politique, il milite contre la guerre du Vietnam, ce qui lui vaut des poursuites et son inscription sur la liste des opposants à Nixon, alors président des USA. Outre d'importantes études sur la linguistique, Le langage et la pensée, Réflexions sur le langage, il s'est exprimé sur nombre de sujets : Pour une éducation humaniste, Le champ du possible, consacré au dialogue israélo palestinien qu'il appelle de ses voeux, La poudrière du Moyen Orient, Idéologie et pouvoir, Perspectives politiques, Autopsie des terrorismes et Dominer le monde ou sauver la planète, qui résume ses inquiétudes pour l'avenir du monde.