Agatha  Christie

Agatha Christie

Agatha Christie, la reine du crime, a fait du roman policier un genre littéraire à part entière et ouvert la voie à une école du policier britannique, essentiellement féminine. Ses deux héros récurrents, Hercule Poirot et Miss Marple enquêtent au long de 80 romans !

Agatha Christie est née Agatha Miller à Torquay en 1890. Sa mère encourage son goût pour la lecture et ses premiers essais d'écriture. Elle passe plusieurs années de jeunesse en France. Elle épouse en 1914 le capitaine Archibald Christie dont elle divorcera en 1928, mais dont elle gardera le nom car elle est dès cette date un auteur célèbre. Infirmière bénévole pendant la première guerre mondiale, elle acquiert une expérience précieuse en matière de poisons et de drogues. Son premier roman, La mystérieuse affaire de Styles, dont le héros est un petit détective belge nommé Hercule Poirot, paraît en 1920. Sa réputation est définitivement établie en 1926 avec la magistrale construction du Meurtre de Roger Ackroyd. Elle va publier un ou deux romans chaque année et introduire un second personnage récurrent, Miss Marple vieille demoiselle habitant un cottage dans un village anglais et dissimulant derrière tasses de thé et tricot une redoutable perspicacité. Remariée en 1930 avec l'archéologue Max Mallowan, spécialiste du Proche Orient, elle l'accompagne sur des campagnes de fouilles, ce qui élargit son horizon et lui permet de situer plusieurs romans dans des contrées plus lointaines. Sa pièce de théâtre La souricière, créée à Londres en 1952, détient le record de la pièce de théâtre jouée sans interruption pendant le plus grand nombre d'années. Au cinéma et à la télévision, les adaptations, souvent de grande qualité, se multiplient. En 1975, Agatha Christie fait mourir Hercule Poirot dans Le rideau tombe et résoudre sa dernière énigme à Miss Marple. Elle meurt l'année suivante, en 1976.

La Procure aime particulièrement :

Agatha Christie : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus