Eric Conan

Eric Conan

Eric Conan, actuellement journaliste à Marianne après plusieurs autres grands journaux, y compris la revue Esprit d'Emmanuel Mounier, travaille en étroite collaboration avec l'historien Henri Rousso sur la période de Vichy et la collaboration.

Eric Conan a toujours voulu être journaliste mais par sécurité, après le cursus de Sciences-Po et deux admissibilités à Prep Ena, où, dit-il, il a appris à écrire, a passé le concours de l'Ecole nationale de la santé publique. Il a travaillé trois ans comme assistant à la direction de l'Assistance Publique et a suivi les projets de construction des hôpitaux Debré et Pompidou. Cependant le désir d'écrire le taraude : il a commencé pour la revue Esprit pendant sa scolarité à Sciences-Po et lorsque le quotidien Libération redémarre en 1981 et recrute, de nouveaux journalistes, sa candidature est acceptée au service santé. Il démissionne alors de l'Assistance Publique. Il passe six ans à Libé puis entre au Monde et ensuite à L'Express où il restera 20 ans. Il écrit actuellement dans Marianne. C'est à l'Express qui commence à travailler sur une période qui l'intéresse beaucoup car un de ses oncles s'est illustré dans la Résistance. De ses recherches naissent plusieurs livres, Sans oublier les enfants : les camps de Pithiviers et de Beaune-la Rolande où furent parqués les enfants juifs avant Drancy et les trains de la mort, Le procès Papon. Un journal d'audience ou un travail de mémoire sur les rafles de juifs à Bordeaux et en collaboration avec Henri Rousso, Vichy, un passé qui ne passe pas, livre depuis paru en poche et devenu une étude incontournable de la période. Son dernier livre La gauche sans le peuple cherche à comprendre, à travers les mutations sociales, comment le pouvoir de gauche s'est éloigné de ses soutiens traditionnels, les ouvriers et employés.

Eric Conan : OEUVRES

Autres contributions