Yves Congar

Yves Congar

Le père Yves Congar, dominicain, fut l'un des plus importants théologiens du XXème siècle, d'abord condamné pour ses idées avancées puis réhabilité et cheville ouvrière du concile Vatican II.

Né à Sedan en 1904, Yves Congar entre au séminaire des Carmes en 1921 puis, après son service militaire, au noviciat des dominicains à Amiens. Il est ordonné prêtre en 1930 et enseigne l'ecclésiologie au Saulchoir. Son premier ouvrage consacré à l'oecuménisme paraît en 1937. Fait prisonnier à la débâcle, il passe cinq années de captivité en Allemagne. A son retour, son ouvrage sur les nécessaires réformes de l'Eglise lui valent une interdiction d'enseigner et une assignation à résidence dans un couvent anglais puis à Strasbourg. Mais à la mort de Pie XII, Jean XXIII qui a lu ses livres l'appelle à la commission de préparation du concile Vatican II puis le nomme expert au concile. Désormais Congar reconnu publie livre sur livre et écrit de nombreux articles pour revues et périodiques. Ses idées sur l'oecuménisme et la place des laïcs dans l'Eglise ont eu une grande influence sur les papes Jean XXIII, Paul VI et Jean Paul II. La maladie l'oblige à cesser de travailler en 1984. Le pape Jean Paul II le nomme cardinal en 1994 mais il meurt l'année suivante à Paris.

Yves Congar : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus