Michel Déon

Michel Déon

Michel Déon, membre de l'Académie Française est un écrivain français que l'on a rattaché à l'école des Hussards née après la guerre. Son oeuvre romanesque multiforme est très inspirée par ses voyages et notamment l'Irlande où il se sent chez lui.

Michel Déon, de son vrai nom Edouard Michel, appartient à la génération marquée par les deux guerres mondiales. Né en 1919, il a le temps d'entreprendre des études de droit tout en songeant déjà à l'écriture, avant d'être mobilisé. Démobilisé en 1942, il devient secrétaire de rédaction de L'Action Française. A la Libération, il regagne la capitale, publie son premier roman, Adieux à Sheila, travaille dans la presse, entreprend de nombreux voyages : Espagne, Italie, Etats-Unis grâce à une bourse de la Fondation Rockefeller, Grèce, qui nourriront son oeuvre et publie sans relâche. Il entre aux Editions Plon en 1956. A cette époque, il est rattaché, bien qu'il s'en défende, au mouvement des Hussards, animé par Roger Nimier ou Jean-René Huguenin et collabore à la revue du mouvement, La Table Ronde ainsi qu'aux Nouvelles Littéraires. La grande source d'inspiration de nombre de ses romans est l'Irlande où il réside souvent : Un taxi mauve, par exemple, adapté au cinéma. Il écrit aussi un roman d'apprentissage, Le jeune homme vert adapté pour la télévision française. Une quarantaine de romans, des essais et récits de voyage, son journal, une oeuvre abondante couronnée par de nombreux prix littéraires et une élection à l'Académie Française au fauteuil de Jean Rostand en 1978. L'âge ne l'empêche pas de continuer à écrire et à voyager de l'Irlande à la Grèce, ses deux patries d'adoption.

Michel Déon : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus