Serge  Dalens

Serge Dalens

Serge Dalens, décédé en 1998, reste pour beaucoup l'inoubliable auteur de nombre de romans de la collection Signes de piste qu'il dirigea de longues années et en particulier de la série Prince Eric. Il s'est aussi beaucoup investi pour la jeunesse dans sa carrière de magistrat.

Serge Dalens s'appelait en fait Yves de Verdilhac et a vécu une jeunesse itinérante au gré des affectations de son père, officier. Il découvre le scoutisme en Allemagne où son père est envoyé à la fin de la Grande Guerre. Prix de français au Concours général, bachelier à 16 ans, il choisit le droit et la magistrature. C'est pendant son service militaire qu'il fait la connaissance de Pierre Joubert. Tous deux préparent le premier roman, Bracelet de vermeil, publié chez Alsatia en 1937, alors qu'il est jeune magistrat à Dieppe où il visite les petits malades de l'hôpital qui lui inspirent les Contes du bourreau. Sous lieutenant, croix de guerre en 1940, il est affecté au ministère de la jeunesse de Vichy, chargé de la délinquance. Il en tire Les voleurs et La blanche et lie amitié avec un directeur d'établissement pour jeunes délinquants, le père de Lionel Jospin. Sa position lui permet d'éviter à de nombreux jeunes de partir en Allemagne dans le cadre du STO. Il écrit sans relâche et la série Prince Eric date de cette période. A la Libération, il est nommé à Paris et finit sa carrière comme premier substitut du procureur de Nanterre. Il continue parallèlement sa carrière littéraire et codirige la collection Signes de piste avec Jean-Louis Foncine. Tous deux signent plusieurs titres à 4 mains, Les fils de Christian, Le jeu sans frontière et les 13 volumes des Enquêtes du Chat-Tigre. Dalens laisse une oeuvre d'une quarantaine de titres, que les jeunes d'aujourd'hui lisent encore avec plaisir.

Serge Dalens : OEUVRES

Autres contributions