Kamel  Daoud

Kamel Daoud

Kamel Daoud, journaliste et écrivain algérien d'expression française, était déjà l'auteur de plusieurs livres quand il a publié Meursault, contre enquête, un hommage subtil à Camus. Son roman, qui a passé les trois étapes sélectives du Goncourt 2014, a obtenu le prix François Mauriac et celui de la Francophonie.

Kamel Daoud, né en 1970 à Mostaganem en Algérie, fils de gendarme, seul de sa fratrie à avoir pu poursuivre des études supérieures, mathématiques puis littérature, entre au Quotidien d'Oran, journal en français, en 1994, y publie des chroniques et en devient rédacteur en chef. Le journal est de tendance conservatrice, mais, dit-il, il a obtenu la liberté d'être caustique. Il participe aussi à un journal électronique, Algérie Focus. Outre un recueil de chroniques journalistiques, il a publié plusieurs romans et nouvelles, en français car, estime-t-il, la langue arabe est "féchitisée, politisée, idéologisée". Après La fable du nain, les nouvelles de L'Arabe et le vaste pays de ô, prix Mohammed Dib, O Pharaon, d'autres nouvelles, Minotaure 504, Goncourt de la nouvelle, parait en 2013 Meursault. Contre-enquête, en hommage à Camus, à L'étranger, qu'il revisite du côté algérien, à travers de frère de la victime de Meursault, et à son livre préféré, La chute. Ce roman déjà couvert de prix, a été en lice pour le Goncourt dont il a passé les 3 sélections pour en être finaliste et le manquer de deux petites voix.

Kamel Daoud : OEUVRES

Autres contributions