René Descartes

René Descartes

René Descartes est l'auteur de la première grande oeuvre philosophique de langue française, le Discours de la Méthode. Après une jeunesse aventureuse, la rencontre de Pierre de Bérulle le convainc de se consacrer à la philosophie. Sa réputation cause sa perte. Premier philosophe invité par un monarque, il meurt d'un refroidissement en Suède.

René Descartes né en Touraine en 1596 dans un village, La Haye, devenu plus tard La Haye Descartes, est fils d'un conseiller au Parlement de Bretagne. Il étudie au collège jésuite de la Flèche puis fait son droit à Poitiers. Il décide alors d'étudier dans le livre du monde et voyage en France, en Hollande, en Allemagne et en Italie. Sa première oeuvre est un Traité de Musique en 1618. Il conçoit l'idée d'une méthode universelle pour atteindre la vérité. Lors d'une visite chez le nonce pontifical, il rencontre Pierre de Bérulle qui l'exhorte à réformer la philosophie. Descartes s'installe alors en Hollande pour travailler en toute liberté. Il va y rester 20 ans. La condamnation de Galilée le dissuade de publier ses Traité de métaphysique et Traité de la lumière car ils s'appuient sur l'idée du mouvement terrestre. Le Discours de la Méthode paraît en 1637, ses Méditations sur la philosophie première qui constituent son traité de métaphysique, en 1641. Le livre déplait aux autorités universitaires de Hollande qui accusent Descartes d'athéisme et de blasphème. Il le complète néanmoins par les Principes de la philosophie qui asseoient sa réputation. Il correspond abondamment avec les intellectuels de son temps, Mersenne par exemple et avec certains princes ou souverains. La reine Christine de Suède, comme le feront au siècle suivant les monarques éclairés, Frédéric de Prusse avec Voltaire et Catherine de Russie avec Diderot l'invite à Stockholm pour parler philosophie avec lui, mais il supporte mal le climat et meurt quelques mois après son arrivée, en 1650.

René Descartes : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus