Philippe Djian

Philippe Djian

Philippe Djian est un romancier que l'on dit apparenté à la beat génération américaine, et que l'adaptation au cinéma de son roman 37.2 le matin a fait connaître du grand public.

Philippe Djian est né à Paris en 1949, dans une famille juive d'origine pied-noire par son père, catholique et bourgeoise par sa mère. Après ses études secondaires au lycée Turgot, où un camarade de classe le pousse à écrire et corrige ses premiers essais, et un voyage quasi-initiatique aux Etats-Unis, il entre à l'Ecole supérieure de journalisme. Il exerce toutes sortes de petits boulots, de magasinier chez Gallimard où il fait des rencontres intéressantes pour l'avenir à employé de péage d'autoroute et ses premiers livres n'ont guère de succès. Tout change en 1985 avec 37.2 le matin, bientôt adapté au cinéma par Jean-Jacques Beineix. Philippe Djian est désormais un écrivain reconnu qui écrit un livre tous les deux ans, tout en voyageant beaucoup et déménageant souvent, on le retrouve de Biarritz à Boston, de Florence à Bordeaux, de Lausanne à Paris.