Géraldine Elschner

Géraldine Elschner

Géraldine Elschner vit au carrefour de trois cultures et cela colore d'un jour particulier son oeuvre pour la jeunesse. De traductrice, elle est devenue auteur. Dans ses livres, souvent historiques, on admire la richesse de sa documentation autant que son imagination créatrice.

Géraldine Elschner est née dans une petite ville du nord de la France, à deux pas de la frontière belge, d'un père allemand et d'un mère franco-belge et cette triple appartenance a nourri sa culture et enrichi sa personnalité. Après des études d'allemand et de lettres à l'université, elle opte pour une formation de bibliothécaire option jeunesse puis part trois mois en Allemagne pour se perfectionner et ... y reste pour épouser un allemand. Elle vit depuis lors dans la vieille ville universitaire de Heidelberg. Elle commence par traduire en français albums pour les petits et romans pour enfants plus âgés et son talent pour trouver le mot juste et recréer une atmosphère est vite remarqué. Petit à petit, elle se lance elle même dans l'écriture. Quel que soit l'âge pour lequel elle écrit, elle puise son inspiration dans ses propres enfants, dans la vie quotidienne, les petits incidents de tous les jours ou l'observation de la nature. Mais il lui arrive également de remonter le cours du temps. Elle a ainsi situé plusieurs romans au Moyen Age : Les bourgeois de Calais ou Arthur et le phénix aux trois louches, qui se passe dans sa ville natale de Comines, patrie de l'historien médiéval Philippe de Commynes.