Vladimir Fédorovski

Vladimir Fédorovski

Vladimir Fédorovski a mené plusieurs carrières : interprète de Brejnev, diplomate sous Gorbatchev et fondateur d'un des premiers partis démocratiques russes, il devient écrivain à son arrivée en France. Il est l'auteur d'une série intitulée Le roman de, dont chaque livre est consacré à un aspect de la Russie ou une page de son histoire.

Vladimir Fédorovski est né à Moscou en 1950. Son père, ukrainien, est un héros de l'Armée rouge. S'il nourrit un rêve d'adolescent, être écrivain et vivre à Paris, il suit raisonnablement les cours de l'institut d'état des relations internationales de Moscou et apprend français, anglais et arabe. Cela lui permet de devenir l'interprète de Léonid Brejnev, alors maitre du Kremlin. Une partie de son rêve se réalise lorsqu'en 1970, il devient conseiller culturel de l'ambassade soviétique à Paris, y côtoie l'intelligentsia et y passe un doctorat d'état en histoire de la diplomatie française. Après un intermède moscovite pendant lequel il se lie avec un conseiller de Gorbatchev, il retourne à Paris en 1985 pour assurer la promotion de la glasnost en France. Il trouve cependant que les réformes ne vont pas assez vite, démissionne de la diplomatie en 1990 et crée l'année suivante l'un des premiers partis démocratiques russes. Il s'installe définitivement à Paris en 1995, obtient la nationalité française et commence une carrière d'écrivain. Son premier roman, Les deux soeurs, paraît en 1997, bientôt suivi par une trilogie sur l'histoire de la Russie, Le roman de Saint Pétersbourg, Le roman du Kremlin pour lequel il a eu accès à des archives inédites et Le roman de la Russie insolite. Il prend la direction de cette collection Le roman de et l'enrichit lui-même d'une dizaine de titres, du Roman de Tolstoï au Roman de la perestroika. Son écriture qui allie rigueur historique et art narratif accompli, a été récompensée par de nombreux prix.