Alice  Ferney

Alice Ferney

Alice Ferney, alias Cécile Gavriloff, professeur d'économie à l'université d'Orléans, est une romancière qui étudie la vie du couple, la condition féminine, la maternité et les liens familiaux à travers ses romans.

Alice Ferney est née Cécile Brossolet en 1967 et a réussi le concours d'entrée à l'ESSEC. Elle s'inscrit ensuite en doctorat à l'EHESS et choisit pour sujet la division du travail dans la famille, étudiée d'un point de vue économique. Elle est alors nommée à l'université d'Orléans où elle est maitre de conférence. Pour son premier roman, paru en 1993, Le ventre de la fée, elle prend le pseudonyme d'Alice Ferney plutôt que son nom de mariage, Cécile Gavriloff, car son livre n'a pas du tout plu à son mari ! Elle préfère en outre ne pas mélanger son activité de professeur et celle d'écrivain. C'est très pratique, d'avoir un pseudo, dit-elle. Grâce et dénuement, son troisième roman, obtient en 1997 le prix Culture et bibliothèque pour tous. Ses thèmes préférés, qui se retrouvent de livre en livre, sont la vie de couple, la féminité, la différence des sexes, la maternité, ce qui explique qu'elle ait pris position contre la PMA et les mères porteuses dans le débat sur le mariage homosexuel. Mère de famille, universitaire, critique au Figaro Littéraire, elle publie un livre tous les deux ou trois ans seulement, mais chacun est remarqué, même si les prix littéraires l'ont jusqu'à présent boudée. Paradis conjugal, une mise en mots, selon ses propres termes, du film de Joseph Mankiewicz Chaines conjugales et l'histoire de deux couples sur deux générations, Cherchez la femme, ont trouvé un large public et des échos très favorables.