Madeleine Ferrières

Madeleine Ferrières

Madeleine Ferrières, professeur d'histoire moderne à l'université d'Avignon et à la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme s'est attachée à l'étude de l'alimentation depuis le Moyen Age.

Madeleine Ferrières s'est intéressée aux questions liées à l'alimentation depuis le début de ses études d'histoire. Professeur à l'université d'Avignon, elle est aussi chercheuse à la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme d'Aix-en-Provence. Elle a vite choisi deux domaines d'étude, l'histoire rurale et celle de la culture matérielle, reprenant un chemin ouvert par Fernand Braudel. De là, elle est passée à la nourriture, en reliant production et consommation, du champ à l'assiette ainsi qu'elle aime à le dire. Elle s'est particulièrement intéressée à l'ordinaire des gens modestes et a fouillé les collections de recettes manuscrites perdues dans les archives plutôt que les livres de cuisine anciens. Son livre le plus important est paru en 2006 : Histoire des peurs alimentaires retrace, du Moyen Age à nos jours, des règlements de boucheries qui ont subsisté presque tout l'Ancien Régime au Pure Food and Drug Act américain, la peur de manger de la nourriture corrompue ou néfaste, aussi prégnante que la peur de la faim ou de la famine.