Claude Gauvard

Claude Gauvard

Claude Gauvard, disciple de Bernard Guenée et de Jacques Le Goff, s'est intéressée tout particulièrement à la façon dont était rendue la justice au Moyen Age. Elle a fondé avec Jean-François Sirinelli la Revue Historique et dirigé aux PUF la collection Le noeud gordien.

Claude Gauvard a longtemps présidé le jury d'agrégation d'histoire, elle qui étudiante n'avait pas été autorisée à passer le concours des hommes et avait dû se contenter de celui réservé aux femmes. Une telle distinction existait encore à la veille de Mai 68 ! Quelques années plutôt, son professeur d'histoire au lycée Victor Duruy avait convoqué sa mère : "il paraît que votre fille veut faire médecine. Mais elle est faite pour l'histoire". La lectrice vorace se retrouve donc en khâgne où elle soutient la lutte pour la décolonisation, passe sa licence, choisit le Moyen Age pour découvrir un monde inconnu. Agrégée en 1967, remarquée par Jean Favier, elle enseigne à l'université dès l'année suivante, à Rouen puis à la Sorbonne, assistante puis maitre de conférence. Elle soutient en 1989 une thèse sous la direction de Bernard Guenée, consacrée au thème qui l'intéresse entre tous, la justice, Crime, état et société à la fin du Moye Age, publiée sous le titre De grâce especial et devient professeur, à l'université de Reims puis à Paris I où elle préside plusieurs années l'école doctorale et finit sa carrière en 2009. Son approche anthropologique de la période médiévale se reflète dans ses publications, plusieurs ouvrages généraux, Le Moyen Age, Dictionnaire du Moyen Age, Le temps des Capétiens, Le temps des Valois mais aussi, en solo ou en collaboration, L'enquête au Moyen Age, Pratiques sociales et politiques judiciaires dans les villes de l'Occident à la fin du Moyen Age, Violence et ordre public au Moyen Age, Les rites de la justice au Moyen Age ou Le petit peuple dans l'Occident médiéval.

Claude Gauvard : OEUVRES

Autres contributions