Didier-Marie Golay

Didier-Marie Golay

Didier-Marie Golay, carme déchaux, vit au couvent de son ordre à Lisieux. Il s'est attaché à trois grandes figures carmélites de la sainteté, Saint Thérèse d'Avila, Sainte Thérèse de Lisieux et Edith Stein, morte à Auschwitz.

Didier-Marie Golay est entré en religion dans l'ordre des carmes déchaux et appartient à la communauté de Paris dont il a été provincial. Il vit désormais en compagnie de quatre autres religieux, dans le couvent des carmes de Lisieux. Il s'est intéressé à trois personnalités : la fondatrice, Sainte Thérèse d'Avila, à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages en collaboration avec le père Tomas Alvarez, carme déchaux de la province de Burgos, spécialiste des oeuvres de la sainte, Sainte Thérèse de Lisieux, sur laquelle il a écrit Thérèse de Lisieux ou la brûlure d'amour et surtout Edith Stein, philosophe juive allemande convertie au catholicisme et entrée au carmel, déportée à Auschwitz et gazée à son arrivée en 1942. Il lui a consacré plusieurs livres, Avec Edith Stein, découvrir le carmel français, Edith Stein, devant Dieu pour tous a reçu en 2010, le jour de la fête de Sainte Thérèse de Lisieux, le prix de l'humanisme chrétien. Quand il n'est pas à sa table de travail, le père Golay accompagne pèlerinages, retraites et voyages spirituels, en particulier à Avila.

La Procure aime particulièrement :

Sainte Elisabeth de la Trinité : rayonner Dieu

Cerf ,

L'avis de La Procure

Cet album retraçant la vie de sainte Élisabeth de la Trinité est de toute beauté. Le frère Didier-Marie Golay, entouré des meilleurs spécialistes, dresse un portrait extrêmement documenté et vivant d''Élisabeth, de son univers et de son époque, grâce, notamment, à de nombreux extraits d''archives personnelles et à une iconographie abondante et de très grande qualité.

Didier-Marie Golay : OEUVRES

Autres contributions