Hélène Grimaud

Hélène Grimaud

Hélène Grimaud, l'une des meilleures pianistes françaises de sa génération, n'est pas seulement pianiste. Elle s'est passionnée pour les loups au point de créer une fondation pour leur protection et a écrit plusieurs livres qui racontent son parcours et son questionnement intime sur la musique, la nature et la vie.

Hélène Grimaud a montré très tôt un grand talent pour la musique. Son professeur convainc ses parents de l'inscrire au conservatoire d'Aix-en-Provence. Elle a 11 ans lorsque le grand pianiste Pierre Barbizet la prend pour élève à Marseille, 13 quand elle réussit le concours d'entrée au conservatoire de Paris. Premier prix l'année suivante, elle entre en 3è cycle. Elle joue son premier concerto en public à 14 ans et commence très vite une carrière internationale. A 21 ans, elle s'installe en Floride et la rencontre fortuite d'une louve la fait se passionner pour l'espèce. Elle passe un diplôme d'éthologie pour ouvrir un parc puis en 1997 un centre d'étude et de protection du loup. Elle s'installe alors à Salem dans l'état de New York et ne néglige pas sa carrière pour autant. Elle revient en Europe en 2006, d'abord Berlin puis en Suisse. Outre des préfaces à des études sur Chopin ou Alfred Cortot, elle a écrit trois livres, Variations sauvages, Leçons particulières et Retour à Salem. Tous trois sont très largement autobiographiques, elle revient sur son parcours et s'interroge non seulement sur son art mais aussi sur la nature et sa protection, le passage du temps, la quête du bonheur. Elle y fait montre d'une grande culture et d'une écriture superbe.