Yves Guézou

Yves Guézou

Yves Guézou dessine depuis l'enfance au grand dam de ses études. Il a pourtant cherché sa voie assez longtemps avant la rencontre fondamentale de Dieu dans une église parisienne où le hasard lui fait ensuite connaitre sa future femme. Après un séjour humanitaire au Brésil, il met ses crayons au service de sa foi.

Yves Guézou a eu dès l'enfance deux passions : celle de la mer, il est d'origine bretonne et celle du dessin. Cette seconde passion va lui coûter la première : quand on passe les cours de maths à dessiner, on n'a pas le niveau de Navale. Yves Guézou suit donc sans enthousiasme les cours d'une école de commerce avant de se lancer dans le dessin et de travailler pour l'édition, Hachette ou Nathan et la presse. En dépression après le suicide d'une amie de classe, il entame une recherche de spiritualité et pendant une visite à l'église Saint Gervais dans le Marais, ressent brusquement un premier janvier la présence réelle du Christ au pied du Saint-Sacrement. Quelques semaines après sa conversion, il rencontre dans la même église celle qui va devenir sa femme. Ils partent en pèlerinage à Jérusalem au lendemain de leur mariage et là découvrent une association qui ouvre des communautés partout dans le monde où il y a de la misère matérielle et spirituelle à soulager. Ils choisissent le Brésil, patrie de la femme d'Yves Guézou et passent une année dans la forêt équatoriale, dans une maison ouverte aux enfants des rues. Rentré en France, il ne se satisfait plus de son travail de dessinateur. Il rêve de mettre ses crayons au service de sa foi et cherche son style, qu'il ne veut ni mièvre ni caricatural. Il rejoint alors en famille une communauté des Béatitudes près de Nîmes. C'est là que lui sera proposé un premier livre, Enquête sur Jésus Christ. Il se réinstalle à Paris et commence à travailler pour Famille Chrétienne et à enchainer les albums : Pour le meilleur et pour le rire, Tout ce que vous avez voulu savoir sur les cathos sans jamais oser le demander, La vie de famille est un long fleuve tranquille, Si tu veux trouver Dieu, attache bien ton chameau.